Chevaucher son tigre

 Chevaucher son tigre"Dans les années 1930, une petite ville des rives du Danube fut le théâtre d’un événement que des journaux de l’époque ne manquèrent pas de relater. Un jeune aspirant au suicide s’étant jeté dans le fleuve du haut d’un pont, les cris des témoins firent accourir un gendarme, lequel, au lieu de se précipiter à l’eau, saisit son fusil, mit en joue le jeune homme et hurla : « Sors immédiatement ou je tire ! » L’homme obéit et sortit de l’eau."

"Je ne pense pas que ce gendarme avait étudié l’art de stratagèmes ni les paradoxes de la persuasion et pourtant il mit spontanément à exécution une action paradoxale qui fonctionna à la perfection, sur le mode du stratagème qui consiste à « éteindre le feu en ajoutant du bois. »"


Le monde du paradoxe, à découvrir …






« Chevaucher son tigre : L'art du stratagème ou comment résoudre des problèmes compliqués avec des solutions simples », Giorgio Nardone

G. Nardone est l'un des principaux représentants de la thérapie brève stratégique, dans la lignée de l'école de Palo Alto. Auteur notamment de « L'Art du changement » et de « Stratégie de la thérapie brève » écrits en collaboration avec Paul Watzlawick. La collaboration entre ces deux hommes se poursuit au sein de l’Institut Gregory Bateson.
Partager : Linkedin  Linkedin 

Wikio
Tags Tags :  Chevaucher son tigre   Giorgio Nardone   Paradoxe   Systemique 

Commentaire(s) :

1. Par Françoise le 28/12/2011
"Eteindre le feu en ajoutant du bois"... j'avoue que je n'y avais pas pensé. J'ai essayé... ça marche !

Réagir, ajouter un commentaire :

Après validation ... laissez nous un peu de temps pour afficher votre commentaire.

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
Vous etes responsable du contenu que vous publiez.