Inter - Dépendance

Coach,Aider,Prendre soin,Manager,Victime,Exclusion,HarcèlementAnne travaille depuis 5 ans comme responsable d’un service financier d’une institution bancaire. C’est elle qui fait la demande de coaching pour laquelle elle évoque, dans un premier temps, une volonté de se repositionner dans la structure.

Altruiste, ouverte, prête à rendre service, à aider, elle est appréciée de ses collaborateurs. Elle aime sentir qu’elle est appréciée, comprise, reconnue.

Au fil de ses mots, le voile se lève sur ce qui l’a amenée ici.

Anne me décrit son manager, Paul. La cinquantaine, très chaleureux dans un premier temps, il peut être ouvert, sympathique et valorisant.

Il peut aussi, quand ce lien fusionnel est rompu devenir blessant, autoritaire et culpabilisant.

Il lui arrive également de prendre une posture de victime et d’éviter la personne qui ne fait plus partie de son « cercle » proche. Une certaine forme d’exclusion …

Et là, le tour d’Anne est arrivé. Elle ne comprend pas ce qui lui arrive.

Anne est touchée. Elle est aux aguets. Elle réfléchit, pense à l’avance à tout ce qui pourrait survenir. Elle commence à voir son univers professionnel comme un lieu dangereux où tout peut s’effondrer du jour au lendemain et accepte de prendre des dossiers faciles, des dossiers qui ne sont pas dans sa compétence.

A- « J’ai de plus en plus de mal à accepter cette situation et je n’arrive pas à me résigner à quitter mon entreprise. Paul est protégé, il a des appuis dans la structure et je ne me sens pas de taille pour lutter»

Au fil des séances, elle me parle aussi de la place qu’elle a dans sa famille …

A- « J’ai l’impression de vivre là ce que j’ai toujours joué ailleurs … J’ai toujours refusé des missions qui m’exposaient trop, je préfère avoir le second rôle … »

W- « Certaines personnes nous donnent quelquefois l’impression qu’elles peuvent nous combler entièrement, une personne qui serait capable de combler tous nos besoins »

Anne semble émue, elle est silencieuse.

W- « et l’on n’a plus envie d’en trouver d’autres, elles nous suffisent … »

A, en colère « mais je ne veux plus vivre ça »

W-« Vous voulez vivre quoi … ? »

A, « Je ne veux plus vivre à proximité de quelqu’un qui compte tellement pour moi qu’il en vienne à faire la pluie et le beau temps, au gré de ses envies »

W-« un peu comme ici … ? »

Anne sursaute, « pourquoi dites vous ça ? »

W- « je viens d’entendre votre colère et elle me touche, qu’avez vous envie d’en faire ? »

A- « décider pour moi… »

Nous continuons ensemble nos séances.

Anne a eu la force de s’affirmer vis à vis de Paul. Elle finira néanmoins par quitter l’entreprise pour occuper un poste de belle envergure dans une société concurrente.

Elle n’a pas réussi à agir sur le comportement de son manager mais a réussi à le confronter et à exprimer ce qu’elle ressentait, à prendre soin d’elle, …

Et surtout à se sentir à nouveau capable de décider pour elle-même …


Partager : Linkedin  Linkedin 

Wikio
Tags Tags :  Coach   Aider   Prendre soin   Manager   Victime   Exclusion   Harcèlement 

Commentaire(s) :

1. Par Juliette le 22/07/2009
Ce récit a fait résonnance en moi, tant il ressemble à la situation que j’ai vécue.

Dans un premier temps, j’ai été le témoin des agissements de mon manager avec certains de mes collègues et j’avais du mal à croire qu’il puisse agir ainsi avec ses collaborateurs qui pourtant lui étaient fidèles.

Lorsque mon tour est arrivé, j’ai vécu mon quotidien professionnel dans la crainte et l’inquiétude des actions et réactions de mon manager. Je ne savais jamais à l’avance quel serait son comportement, tantôt aimable, tantôt cassant sans autre justification que la fluctuation de son humeur. C’était épuisant moralement et physiquement.

Ce type de situation n’arrive pas qu’aux autres et les managers manipulateurs se rencontrent beaucoup plus fréquemment qu’on ne le croit dans tous les milieux professionnels.

Restons vigilant par respect et amour de soi.

PS : Le harcèlement moral est un délit spécifique introduit dans le Code du Travail depuis 2002.
2. Par Wadih le 22/07/2009
Merci, Juliette, pour ton témoignage.
Merci également pour cet appel que tu lances au respect et à l'amour de soi.

Réagir, ajouter un commentaire :

Après validation ... laissez nous un peu de temps pour afficher votre commentaire.

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
Vous etes responsable du contenu que vous publiez.