Passages

 Jeune-fille-et-la-mer-Identite-CreatriceIl était dans le pouvoir, magnifié. Il a avancé, s'est frotté au réel, s'est égratigné. Il en ressort avec plus de puissance et de consistance que jamais.

Elle a arrêté d'imaginer un monde peuplé de monstres et de chevaliers. Sa réalité est bien moins belle que ce royaume qu’elle s'était fabriqué, à son image. Ses rêves d'enfants alambiqués, ancrés depuis bien longtemps dans un univers à demi-éveillé, ne lui suffisaient plus. Aujourd’hui elle était dans le réel et ce n'était pas rien.

Il avait du mérite à y croire encore, continuer à vivre et à construire, malgré tous les moments difficiles qui avaient jonché son existence ... Il se l'était répété, avait ressassé le noir et le grisé. Il connaissait cette partie difficile de son histoire, en parlait, y revenait, la portait comme un trophée, n’en démordait pas et ne voyait rien d’autre…

Aujourd'hui il n’était ni devant, ni derrière. Il regardait juste là, tout à côté, le neuf, le beau, le coloré car quelque chose s'était ouvert en lui.

Il avait appelé ce changement de ses vœux mais n'imaginait pas tant de douceur en ce ‘passageessentiel, de l’autre côté. Il s'attendait au tumulte des révolutions et pourtant, ce qui apparaissait là, ici, maintenant, relevait de l’apaisement, du voluptueux, du pacifié.

Apprendre à se laisser toucher, au creux de ces passages, quand quelque chose bouge en soi, se transforme radicalement, est essentiel. Des moments fragiles, en plein dans un mouvement de vie, en pleine fluidité... Que l’on a du mal à percevoir, mais que tout annonce ... une parole différente se fait jour, un sourire inhabituel vient cueillir notre regard, …

Pourtant, quelquefois, nous refusons encore d'accepter ce qui est là, déjà réalisé, au plus profond de nous-mêmes, alors ... les rêves s'en mêlent, nos décisions se font plus prégnantes, nos pas trouvent leur rythme, une brise légère et rafraichissante pointe le bout de son nez dans nos espaces intérieurs et un sentiment de gratitude l'accompagne et laisse résonner un 'Oui' ... qui appelle à vivre.

Alors, nous nous laissons habiter par cet élan qui nous a emmené bien au-delà de toutes nos espérances, au cœur de nos histoires et au plus près de nous mêmes.




 
Partager : Linkedin  Linkedin 

Wikio
Tags Tags :  Passage   Réel   Vivre   S\\\'ouvrir   Elan   Histoire 

Commentaire(s) :

1. Par Iris le 09/05/2012
"Apprendre à se laisser toucher, au creux de ces passages, quand quelque chose bouge en soi, se transforme radicalement, est essentiel"...
Et quand les reves s en melent...Se laisser habiter par l espoir...Esperer que le reve devienne bien reel :-)

Réagir, ajouter un commentaire :

Après validation ... laissez nous un peu de temps pour afficher votre commentaire.

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
Vous etes responsable du contenu que vous publiez.