Prendre


Feu-IC-Prendre

Invité pour l’occasion en terre étrangère, je quitte à pas fébriles l’équilibre insistant de ce qui a stagné et abandonne cette homéostasie profonde et inerte qui avait pris racine dans mes habitudes.


Petit à petit, sur cette route qui en appelle d’autres et qui brise l’écheveau de ce qui a vécu, de ce qui a sédimenté, je m’engage. Une voie toute nouvelle s’offre à moi.

Je sais que je ne reviendrai pas à mon point de départ et avance sur le chemin d’un nouvel apprentissage qui abolit les anciennes croyances. De brindille agissante tel un grain de sable dans la mécanique, en fissure qui envahit la complète panoplie de mon savoir rustique, l’érosion de l’ossature archaïque fait son œuvre et donne au connu, à l’ancien, une pâle figure.

Là, dans l’antre du changement que je m’apprête à assumer, je rumine et résiste. Et pourtant, j’ai envie d’aller vers cet autre qui, de par sa présence humaine, me signifie que le monde est monde, m’appelle dans le lien du vivant et m’aide à me transformer, or … je balbutie et réfute les pas qui pourtant sont déjà miens. Je m’interroge. J’intellectualise.

Mes choix antérieurs ne sont pas si mauvais … Qu’y a-t-il de si différent ? Cette ouverture nouvelle, est-ce le bon chemin ?

Dire oui à ce qui émerge, accueillir ce qu’il y a de plus beau en moi, cet ajustement créatif qui fleurît au contact du réel, c’est vivre ma vie d’homme, une histoire emprunte de changement.

« Prendre » et dire merci.

Cette gratitude semble destinée à l’autre et pourtant je me l’adresse à moi-même.

Dire merci et prendre, c’est accepter que quelque chose a changé en moi et célébrer cette invitation que je m’envoie secrètement, en plein cœur de la vie, comme un clin d’œil qui n’aurait pas de destinataire, un sourire comme un murmure face à la beauté du vivant.





 
Partager : Linkedin  Linkedin 

Wikio
Tags Tags :  Prendre   Merci   Apprendre   Homéostasie   Changement 

Commentaire(s) :

1. Par Françoise le 10/10/2012
Je "prends" et te dis merci Wadih. "accepter que quelque chose a changé en moi"...
Espérer que le changement ne s'arrête pas en chemin.
Apprendre sur soi n'est ce pas un "mouvement perpétuel", une route vers l'infini... dont l'issue serait notre dernier souffle ?

2. Par Wadih le 11/10/2012
Merci à toi

Réagir, ajouter un commentaire :

Après validation ... laissez nous un peu de temps pour afficher votre commentaire.

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
Vous etes responsable du contenu que vous publiez.